Qualitexte

Nous rendons vos créations irréprochables.

Demander une relecture

Tag Archive for comment + verbe

Qu’est-ce que le “mind-mapping” ou “carte mentale” en français ?

Le “mind-mapping” est LA solution pour développer vos contenus !

Partons du constat suivant : vous ne pourrez pas écrire un article intéressant et de qualité en partant d’une page blanche.

Commencer par un brainstorming

Le “mind-mapping” ou “cartographie mentale” est une technique qui vous servira à développer n’importe quelle idée, pourvu que vous ayez dix minutes à lui consacrer !

Objectif : faire émerger et organiser vos idées autour d’un noyau central.

L’intérêt est de pouvoir transformer, autour d’un thème central, une longue liste d’idées, de concepts ou de tâches en une représentation graphique. Elle sera ainsi plus claire et donc plus visuelle, plus facile également à mémoriser.

C’est une technique intuitive car elle correspond, en gros, à la manière dont fonctionne notre cerveau.

Carte mentale : démonstration !

Nous proposons de voir la définition du “mind-mapping” à travers deux exemples précis. Le but n’est pas seulement de synthétiser des idées dans un schéma structuré, mais de faire jaillir de votre tête des idées d’articles autour d’un thème précis !

Voyez ce premier exemple.

Autour du thème central “apprendre mieux l’anglais” ont été dégagées plusieurs pistes et notamment : travailler la grammaire, pratiquer, et apprendre le vocabulaire. À partir de ces idées, on a fait émerger d’autres pistes de travail permettant d’atteindre l’objectif de départ : adopter une méthode d’apprentissage de la langue plus efficace.

mieuxapprendrelanglais2

Je vous propose maintenant de découvrir cet exercice pratique qui ne m’a pris que 10 minutes (je le pratique régulièrement, c’est-à-dire à chaque fois que je me retrouve face à un projet d’article).

La méthode “Post-it” !

Munissez-vous d’un crayon, de papier, de post-its (d’où le nom que je lui ai attribué), ou d’un tableau blanc avec un feutre, d’un carnet, bref… même un PC ou une tablette si vous êtes un pro de la prise de notes directe avec un programme adéquat (ce qui n’est pas mon cas, je préfère le contact du crayon sur le papier).

Tracez 5 cercles alignés au milieu de la page. Dans chaque cercle, écrivez un titre en lien avec votre blog.

Exemple 2 :

5cercles

Cherchez ensuite pour chacun des cercles une idée à développer ou une question de type “comment + verbe” pour approfondir le sujet. Chaque nouvelle idée sera écrite dans un cadre relié au cercle par une ligne (ou sur un nouveau post-it !).

À partir de là, soyez créatif et ne vous empêchez aucune prise de notes car, normalement, les idées fusent !

Application à partir du titre “les fautes de frappe”

mindmapping2

À ce stade, nous avons potentiellement 5 idées pour écrire de nouveaux articles. Cela a pris moins de 10 minutes. On peut évidemment faire cet exercice de manière plus approfondie avec un brainstorming plus long, ou bien grâce aux questions posées par les lecteurs. Faites cet exercice avec 5 autres publications et vous aurez sous le coude des idées pour plus d’une vingtaine d’articles à rédiger dans les semaines à venir…

Effet boule de neige garanti !

L’étape suivante, si vous souhaitez aller encore plus loin, consiste à dégager des pistes, des prolongements pour chaque nouvelle idée et ainsi de suite. Certaines s’y prêtent mieux que d’autres.

1024px-El_tango_guacamole

En effet, si votre contenu fait référence à la recette du guacamole, après avoir fait émerger plusieurs thèmes (comment pousse l’avocat, où s’en procurer, quels sont les bienfaits de l’avocat pour votre santé, et quels sont les pays où l’on peut les consommer) vous risquez de partir dans d’autres directions. Mais si vos lecteurs sont intéressés par la production d’avocats au Pérou, pourquoi pas. A vrai dire, au fur et à mesure, vous allez vous apercevoir que vous avez tellement de nouvelles pistes d’écriture que vous ne pourrez pas toutes les concrétiser !

Écrire, écrire encore, écrire toujours…

Mais rappelons ici que la clé de la réussite est : écrire. Tout le temps. Il n’existe pas de meilleur entraînement. De plus, le fait d’écrire, quel que soit le sujet, nécessite une vérification permanente des sources, ce qui ne fait que multiplier les idées d’écriture et les pistes à explorer.

Il n’est pas utile de publier absolument tout ce qu’on écrit. Cela offre le luxe de pouvoir CHOISIR parmi la masse de contenus rédigés et permet de se concentrer sur les aspects que l’on oublie souvent trop rapidement : les sources à citer, l’intérêt réel du contenu, pour qui, pour quoi, la pertinence de la publication, le style, le choix des illustrations, et la qualité de l’ensemble bien sûr !

Je recommande de pratiquer la méthode “Post-it” au moins 1 fois par semaine… et d’afficher les résultats en face de votre écran ! Cela fait un bel effet : la touche EFFERVESCENCE de votre cerveau est bien activée !