Qualitexte

Nous rendons vos créations irréprochables.

Demander une relecture

Ce qu’il faut comprendre de la nouvelle orthographe

Le texte que vous allez lire est conforme à la nouvelle orthographe.

Le texte que vous allez lire est conforme à la nouvelle orthographe.

Réseau pour la nouvelle orthographe du français, le RENOUVO est une fédération d’associations sans but lucratif qui œuvrent pour diffuser l’information sur la nouvelle orthographe dans le monde francophone. 

Réforme de l’orthographe

Au cours des siècles, la langue française et son orthographe n’ont cessé d’évoluer. Pour commencer, de nouveaux mots et des sens nouveaux sont apparus, tandis que d’autres ont disparu. Ainsi, ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle qu’est apparu le mot calculatrice. Gélule, formé à partir de gél(atine) sur le modèle du mot (caps)ule, est entré dans les dictionnaires au début du XXe siècle.

Des mots comme biodégradable ou hypermarché (sans trait d’union) existent depuis les années 1960. Portable ne peut désigner un ordinateur ou un téléphone que depuis quelques décennies. À l’inverse, bicycliste («personne qui fait de la bicyclette») ou pédard («cycliste maladroit»), mots que l’on trouvait dans les dictionnaires dans les années 1900, ne sont plus employés aujourd’hui.

De même, l’orthographe, que l’on peut considérer comme le «vêtement» de la langue, a connu différentes réformes. Depuis la première édition du Dictionnaire de l’Académie française, en 1694, l’orthographe n’a cessé de se modifier.

L’évolution de l’orthographe n’est donc pas nouvelle – au contraire : c’est une caractéristique des langues vivantes. Bien entendu, cette évolution se fait (presque) toujours de manière plutôt lente : il faut souvent plusieurs décennies pour que telle nouvelle graphie ait totalement remplacé l’ancienne. Aujourd’hui, l’orthographe du français connait une nouvelle évolution. La «nouvelle» orthographe est recommandée, sans être imposée car l’ancienne reste admise (et ce, pour une période indéterminée : il n’est pas question de brusquer l’usage).

Par exemple, il est désormais recommandé d’écrire :
évènement (plutôt que événement), sur le modèle de avènement ;
boursouffler (plutôt que boursoufler) comme souffler ;
connaitre (plutôt que connaître) sans accent inutile ;
entretemps (plutôt que entre-temps) en un seul mot.

Dans tous les cas, pour la correction, les deux formes doivent maintenant être acceptées en toute circonstance.

Les ouvrages de référence sont mis à jour, parfois progressivement, pour tenir compte de la nouvelle orthographe.

• Les dictionnaires, les grammaires, les manuels scolaires

Leur mise à jour représente un travail important pour les éditeurs. Certains ont déjà été totalement mis à jour (Le Petit Larousse illustré, édition 2012 ; Dictionnaire Hachette, édition 2012 ; Dictionnaire Hachette collège ; Larousse Junior ; Le correcteur d’orthographe (Hachette) ; Le Bon Usage (Grevisse-Goosse), alors que d’autres ne le sont pour l’instant que partiellement (Le Petit Robert, édition 2012).

• Les correcteurs informatiques

Tous les vérificateurs informatiques les plus courants sont à jour : aussi bien les correcteurs intégrés à des programmes de traitement de texte que les correcteurs «avancés» (qui s’acquièrent séparément et proposent une correction plus en profondeur). Toutefois, selon les versions des logiciels que vous utilisez, des mises à jour sont peut-être nécessaires. Pour en savoir plus, consultez la page www.orthographe-recommandee.info/label.

Pour des informations plus approfondies, vous pouvez aussi vous reporter aux publications suivantes :
Vadémécum de l’orthographe recommandée : cette brochure, publiée par le Réseau pour la nouvelle orthographe du français, offre une liste exhaustive des mots rectifiés (ISBN : 978-2-9808720-1-3) ;
Connaitre et maitriser la nouvelle orthographe, guide pratique de C. Contant et R. Muller, qui présente toutes les nouveautés de manière détaillée et pédagogique, et propose des exercices, tous corrigés et expliqués (éditions De Champlain, ISBN : 9782980872044).

Voir l’article suivant qui présente et résume quelques-unes des règles de la nouvelle orthographe.

(Visited 161 times, 1 visits today)
Marie Soubelet

About Marie Soubelet

Marie SOUBELET est passionnée d’Histoire, de voyages et de cuisine, elle est une grande consommatrice de sites Internet, de blogs, de romans et de bandes dessinées. Formatrice avant tout, elle a développé des méthodes d'enseignement adaptées aux enfants bilingues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.