Qualitexte

Nous rendons vos créations irréprochables.

Demander une relecture

Peut-on progresser en orthographe ?

Alpiniste

Alpiniste

Même si le cerveau est plus malléable à 12 ans qu’à 40, il est possible d’améliorer son orthographe à tout âge. Il est certain qu’une activité professionnelle accaparante ainsi qu’une famille nombreuse constituent des freins à toute formation. Mais si vous êtes motivé et suivez une méthode, nul doute que vous saurez vous dégager du temps pour apprendre.

Quels sont les inconvénients dus à une mauvaise maîtrise de l’orthographe ?

Réfléchissez-y bien et pensez à tout ce que vous avez pris l’habitude de ne plus faire à cause de votre orthographe hésitante. Répondez sincèrement à ces quelques questions.

 

  • Écrivez-vous souvent des lettres ou des e-mails pour donner de vos nouvelles à vos proches ?
  • Parvenez-vous à exprimer clairement vos idées, vos pensées, vos sentiments ?
  • N’êtes-vous pas stressé lorsqu’on vous demande de rendre rapidement un texte ?
  • N’avez-vous pas l’impression de passer beaucoup trop de temps à vous relire et à chercher des moyens d’éviter les fautes ?
  • Avez-vous des difficultés à aider vos enfants à faire leurs devoirs de français ?

Je me sens bien dans ma vie professionnelle et personnelle, quels profits puis-je tirer d’une remise à niveau en orthographe ?

 

Vous gagnerez en assurance et en rigueur dans toutes vos activités d’écriture. Vous serez mieux compris. Vous passerez de moins en moins de temps à vous préoccuper de l’orthographe quand vous rendrez des rapports et vous profiterez de ce temps gagné pour faire des activités satisfaisantes. Vous retrouverez une certaine indépendance (vis à vis du correcteur automatique d’orthographe par exemple, qui offre des solutions sans nous indiquer laquelle choisir). Enfin, vous retrouverez votre liberté d’écriture, celle que vous avez en général perdue très tôt, à l’école élémentaire.

Travail, effort et progression

Travail, effort et progression Copyright Fotolia/Rémy Vallée/LD

Que faire concrètement pour se motiver et progresser ?

  • Si cela n’est déjà fait, il faut d’abord travailler concrètement votre motivation. Vous devez vous fixer des objectifs. Pour cela, vous ne devez jamais perdre de vue que vous pouvez progresser, que cela peut prendre du temps, parfois plusieurs mois, parfois moins. Comme si vous deviez perdre cinq kilos en un mois, votre corps et votre cerveau doivent être constamment disposés et disponibles pour cet objectif. Vous pouvez vous motiver en faisant la liste de tous les avantages que cela vous rapporterait dans votre vie professionnelle et familiale. Affichez-la et relisez-la régulièrement.
  • Ensuite, il faut rompre avec les mauvaises habitudes. Progresser est avant tout une attitude. Vous n’avez pas encore effectué de progrès concrets que vous êtes déjà dans la position de celui ou celle qui maîtrise mieux sa vie. Quand vous écrivez, ayez toujours un gros dictionnaire à portée de main. Un Larousse ou un Robert. Prenez l’habitude, au moindre doute, de l’ouvrir. Vous ne faites plus cela depuis longtemps. C’est fastidieux au début. Ce sera coûteux en temps. Mais ce n’est qu’ainsi que vous formerez et enrichirez votre répertoire de mots justes. N’oubliez jamais que même les « bons élèves » dont vous pensiez qu’ils avaient l’orthographe infuse ouvraient très souvent leur dictionnaire.
  • Si cette méthode vous convient, vous pouvez vous constituer un cahier d’orthographe. Écrivez chaque mot que vous avez vérifié, soulignez-le et écrivez-le au moins cinq fois. Relisez ce cahier de temps en temps de façon aléatoire.
  • Enfin, relisez vos tableaux de conjugaison en vous concentrant sur celles que vous avez oubliées ou maîtrisez mal. Il est aussi important de revoir les règles de grammaire et de bien les comprendre pour pouvoir les appliquer. Établir un corpus de mots va vous éviter de faire des erreurs sur les mots, mais cela ne va pas suffire. Il va falloir les relier entre eux de manière précise et c’est ce que la connaissance des règles de grammaire va permettre.

Quelle que soit votre marge de progression, ne vous découragez pas. Si les méthodes que nous avons évoquées ne vous conviennent pas, inventez des outils à votre goût. Informez vos proches de votre projet, laissez-les vous offrir des livres en lien avec la maîtrise de la langue française et vous dicter des textes pour vous évaluer. Il faut que l’exercice soit gratifiant, plaisant et utile.

(Visited 589 times, 1 visits today)
Emily Bertrand

About Emily Bertrand

Emily BERTRAND, passionnée de littérature allemande, de didactique et de rock (tendance punk), elle est une autodidacte appliquée dans les domaines du marketing digital, de la programmation et du référencement naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *